Guide d’achat et comparatif des meilleurs scarificateurs thermiques

Marre d’avoir un espace vert qui ressemble plus à un tapis de mousse qu’à une pelouse ? Marre d’avoir un sol trop tassé et d’avoir une pelouse beaucoup trop serrée ? Il faut scarifier ! Pourquoi ne pas le faire vous-même ? Pour cela, il vous faudra un scarificateur et notre petit guide pour bien choisir son scarificateur thermique va vous aider !

Les meilleurs scarificateurs thermiques

AL-KO Combi Care 38 P comfort

Voici un scarificateur et aérateur qui saura vous satisfaire ! Avec un moteur suffisamment puissant, il peut couvrir jusqu’à 1200m2 ! Grand bac de ramassage pour vous éviter de toujours le vider ! En plus il bénéficie d’un bon rapport qualité / prix !

Scarificateur thermique AL KO Combi Care 38P

Avis clients :

Einhell GC-SC 2240 P

Voici un scarificateur qui saura vous satisfaire avec sa largeur de travail de 40 cm ! Il permet de couvrir de grandes surfaces (jusqu’à 1200 m2) ce qui sera un atout si vous avez un grand jardin ! Le bac de ramassage est un peu petit et doit être visé souvent mais il a le mérite d’exister… Attention, ce n’est qu’un scarificateur pas un aérateur, il n’est livré qu’avec un seul rouleau à lames.

Scarificateur thermique Einhell

Avis clients :

Einhell GE-SA 1335 P

Voici un scarificateur et aérateur de la marque allemande Einhell ! Il bénéficie d’un bon rapport qualité / prix et présente l’avantage d’être livré avec deux rouleaux (un pour l’aération de la pelouse et un pour la scarification. On aime la puissance et la facile d’utilisation. En revanche le bac de ramassage est clairement trop petit (mieux vaut l’enlever) et le rouleau aérateur ne fonctionne que sur un terrain bien plat (pas très efficace sur un terrain accidenté). Il convient pour des sols jusqu’à 1000 m2.

Scarificateur aérateur thermique GE SA 1315 P

Avis clients :

Les avantages d’un scarificateur thermique ?

Nous l’avons vu, le scarificateur thermique permet de couvrir une surface de terrain de plus de 600m2. Cela veut donc dire que vous allez utiliser ce type d’appareil si vous possédez une surface plutôt importante de terrain. L’achat d’un scarificateur thermique vous permet de pouvoir le passer quand vous le souhaitez sans avoir à faire appel à une société spécialisée. Même si l’appareil peut vous sembler cher à l’achat, il n’en demeure pas moins qu’il est plus rentable sur le long terme que de louer un appareil similaire ou de faire faire ses travaux de jardinage par un professionnel… En somme, vous achetez un scarificateur de pelouse thermique parce que votre terrain en a besoin pour être plus aéré, et parce que cette solution est moins onéreuse sur le long terme.

Comment utiliser un scarificateur thermique ?

Utiliser un scarificateur thermique n’est pas très compliqué à condition de suivre le manuel d’utilisation et de réaliser les étapes suivantes une à une :

  • Tout d’abord, même si cela peut paraitre évident, il faut penser à préparer son terrain pour que la scarification soit plus aisée :
  • Enlevez de votre terrain les cailloux et autres résidus qui pourraient vous gêner lors du passage du scarificateur (bouts de bois, pierres…)
  • Passez la tondeuse si l’herbe est vraiment haute car les lames du scarificateur ne sont pas si profondes que cela !
  • Montez votre scarificateur thermique
  • Faites le plein d’essence et pensez à vérifier le niveau d’huile requis (inscrit dans le manuel d’utilisation)
  • Comme la scarification du terrain peut envoyer des projectiles, il est préférable de bien vous équiper pour assurer votre sécurité : lunettes de protection, gants et chaussures fermées (bottes ou chaussures de protection)
  • Réglez la profondeur de scarification
  • Vous n’avez plus qu’à démarrer votre scarificateur thermique et c’est parti !
  • Quand vous aurez commencé, pensez à vérifier régulièrement le niveau d’essence (pour ne pas tomber en panne), mais aussi le remplissage du bac des déchets verts : il faut le vider régulièrement pour ne pas faire forcer dans le vide l’appareil… Si certaines zones sont plus difficiles que d’autres, n’hésitez pas à passer plusieurs fois !
  • Quand vous avez terminé avec votre appareil : éteignez l’appareil, lavez les roues, videz le bac de déchets verts et rangez-le dans un endroit abrité (garage, abri de jardin) pour éviter qu’il ne s’abime trop.
  • Lors de l’utilisation suivante : pensez à vérifier les niveaux d’huile et d’essence…

Comment entretenir mon scarificateur thermique?

Pour bien entretenir son scarificateur thermique, il faut bien évidemment lire le guide d’utilisation et d’entretien de l’appareil que vous aurez choisi.

Déjà, il faut penser à vider très régulièrement le bac à déchets verts afin de ne pas faire forcer pour rien le moteur. C’est la même chose qu’avec une tondeuse par exemple.

Ensuite, il faut penser à faire une vidange de temps à autres en fonction du nombre d’utilisations.

Vous pouvez également nettoyer l’appareil au jet d’eau (roues principalement) pour ranger l’appareil sec et propre (meilleure conservation). Vous pouvez également huiler les roues de temps en temps si le besoin s’en fait sentir.

Comment bien choisir son scarificateur thermique ?

Avant de faire un achat, mieux vaut penser à vérifier en détails certains critères… Le choix du bon modèle de sacrificateur thermique va dépendre notamment de la taille de votre terrain, mais pas uniquement. Voyez par vous-même les points importants pour faire votre choix.

La taille du terrain

Si vous avez un grand terrain, alors le scarificateur thermique est fait pour vous : c’est le plus puissant de tous les types de scarificateur et il est tout spécifiquement crée pour les grandes surfaces ! Un moteur puissant lui permet d’aérer votre sol et de retirer efficacement les mousses et chaumes les plus incrustées, le tout sans trop forcer !

Le budget

Ne pas négliger l’aspect financier… Un scarificateur thermique n’est pas donné et il vous faudra débourser en moyenne entre 300 et 600 euros pour en obtenir un de qualité. Attention à ne pas prendre les entrées de gammes qui sont en général pas très maniables ni très puissants et qui ont souvent un service client très médiocre.

Le nombre de lames (ou dents)

Plus il y a de lames, plus votre terrain sera aéré ! Prenez des lames résistantes (acier trempé) afin de maximiser les résultats et d’allonger la durée de vie de votre scarificateur de gazon thermique !

La maniabilité

Il est important de vérifier que l’appareil n’est pas trop lourd et pas trop encombrant. Cela facilitera ainsi vos déplacements avec le scarificateur ainsi que le stockage de celui-ci notamment. En plus de cela, un scarificateur thermique léger consommera un peu moins d’essence vu que le moteur forcera moins.

N’oubliez pas que c’est vous qui allez passer le scarificateur dans votre espace vert ! Alors vérifiez la maniabilité de l’appareil ! Il peut être plus ou moins lourd, plus ou moins large, plus ou moins maniable avec un guidon réglable en hauteur voire même pliable sur certains modèles (plus pratique pour le rangement). Choisissez en fonction de la typographie de votre terrain et en fonction de vos souhaits… Evitez les appareils trop lourds qui vous feront trop forcer. Choisissez un appareil avec un grand bac à déchets, cela évite de passer son temps à le vider !

Les fonctionnalités disponibles

Certains scarificateurs ne sont que des scarificateurs (rouleau à lames), d’autres modèles servent aussi à aérer le terrain (rouleau à peigne / griffes). Très souvent les scarificateurs sont livrés avec les 2 rouleaux, mais vérifiez quand même !

La qualité des matériaux

Choisissez un scarificateur thermique avec des matériaux résistants ! Il est censé arracher la mousse et inciser le sol : il va forcément être en contact de pierres et autres résidus dans le sol, mieux vaut qu’il soit résistant !

La marque

Choisissez de préférence une marque qui soit connue ou reconnue (Bosch, Cramer, Al-Ko…) histoire d’être sûr de la qualité mais aussi d’avoir affaire à un SAV compétent au besoin. Certaines marques ne disposent pas de garantie, ni de SAV en français, méfiance donc !

En conclusion, le scarificateur thermique présente l’avantage d’être un des plus puissants du marché et permet donc de couvrir de plus grandes surfaces. Il nécessite cependant de l’essence pour fonctionner. Choisissez de préférence un scarificateur à deux rouleaux : un pour aérer (griffes) et un pour scarifier (lames) votre terrain, cela sera important pour avoir une belle pelouse ! il y en a à tous les prix mais veillez à en prendre un de bonne qualité tout de même (le plus cher ne veut pas toujours dire le meilleur et vice-versa !)

Avec cet appareil, l’entretien de votre terrain sera facilité et vous pourrez avoir une belle pelouse en quelques temps. L’achat de ce type d’appareil vaut clairement le coup sur le long terme car cela vous reviendra moins cher que de louer du matériel à la journée (pour souvent près d’une centaine d’euros la journée)…

Inscription / Connexion fermée temporairement