Guide d’achat des meilleurs sèche-serviettes

Vous êtes en train de rénover une maison, de choisir votre nouvelle salle de bain ou d’envisager la pose d’un sèche-serviette ? Cet article vous est dédié ! Electrique ou non, pour chauffer les serviettes ou même la salle de bain, le sèche-serviette existe sous toutes les formes et à tous les prix. Voici un guide d’achat pour choisir celui qui conviendra à vos besoins mais aussi à votre habitat

Pourquoi acheter un sèche-serviette ?

Loin de n’être qu’un accessoire de mode, le sèche-serviette est devenu un indispensable ou presque dans les salles de bain nouvellement créées. Pour cause, il permet de chauffer la serviette rapidement et rend la salle de bain confortable ! En plus, certains modèles peuvent aussi faire office de radiateur d’appoint pour rendre la pièce agréable même en hiver. De toutes les formes et couleurs, avec de nombreux types (électrique ou non), le sèche-serviette s’invite et c’est tant mieux ! Fini la serviette trempée après le bain, fini la serviette gelée quand on veut se sécher et fini la salle de bain glaciale ! On ne peut qu’apprécier ce type de produits dans la maison.

Top 5 des meilleurs sèche-serviettes

Sèche-serviette Cayenne – Jupiter

C’est un modèle électrique à inertie sèche au design simple qui est pratique et facile à utiliser. Sa puissance de 750W permet de sécher les serviettes facilement. Il se fixe au mur et libère de la place pour vos serviettes. En plus, il est programmable et dispose d’un thermostat à affichage digital, des modes hors gel, éco et marche forcée.

Notre avis sur le sèche-serviette Jupiter

C’est un modèle pratique et fonctionnel qui présente l’avantage d’être programmable. En plus, il dispose de modes intéressants pour moins consommer et l’utiliser intelligemment. Il bénéficie d’un petit prix ce qui en fait un produit encore plus intéressant !

Avantages
  • Garantie de 1 an
  • Electrique à inertie sèche
  • Facile à installer
  • Avec thermostat et affichage digital
  • Programmable
  • Mode hors gel, éco et marche forcée

Inconvénients
  • N’est pas connecté
  • Pas suffisant pour une grande salle de bain de plus de 15 mètres carrés

Sèche-serviette Cayenne – Nina 600W

C’est un sèche-serviette au design plutôt réussi qui est à la fois classique et moderne. Le réglage de la température peut se faire en 13 et 30°C avec une précision de 0.1°C. Il est facile à utiliser et dispose d’une puissance de 600W suffisante pour chauffer les serviettes. Il dispose également de 9 programmes personnalisables, du mode hors gel et éco.

Notre avis sur le sèche-serviette Nina

On adore ce modèle car il est de classe A en consommation énergétique ! En plus il est programmable, simple à utiliser et relativement design. Attention, il n’est pas conçu pour chauffer une pièce mais pour des serviettes, 600W c’est suffisant !

Avantages
  • Electrique à inertie sèche
  • Programmation hebdomadaire : 9 programmes personnalisables
  • Mode hors gel, eco et arrêt
  • Fil pilote 6 ordres
  • Thermostat à affichage digital
  • Classe A

Inconvénients
  • Seulement 600 W, pour de petites salles de bain

Sèche-serviette Atoll

C’est un sèche-serviette électrique à fluide au design somme toute assez simple et classique mais qui reste efficace. Il dispose d’un thermostat  et d’une puissance de 750W. Il peut être programmé si vous le souhaitez.

Notre avis sur le sèche-serviette Atoll

C’est un produit de bon rapport qualité-prix qui permet de sécher efficacement les serviettes. On regrette peut-être le design pas très réussi mais on apprécie le thermostat qui permet de réguler la température.

Avantages
  • 750 W
  • Programmation centralisée par fil pilote 6 ordres possible
  • Thermostat
  • Garantie de 2 ans
  • Electrique à fluide

Inconvénients
  • Classe C

Atlantic sèche-serviette mixte

C’est un sèche-serviette mixte qui permet aussi bien d’être utilisé comme simple sèche-serviette et / ou comme chauffage d’appoint. Il dispose d’un système de soufflerie pour réchauffer rapidement la pièce. Il possède également une ouverture latérale pour pouvoir facilement poser sa serviette.

Notre avis sur le sèche-serviette Atlantic

C’est un modèle puissant et efficace qui peut même remplacer un radiateur dans une salle de bain. On adore le mode soufflerie qui permet d’avoir de la chaleur rapidement. Ce modèle est puissant et efficace ! En plus il est pratique car il s’ouvre, on aime !

Avantages
  • Mixte chauffage d’appoint et sèche serviette
  • Soufflerie de 1000W
  • Puissance de 750 W
  • Ouvertures latérales pour faire glisser les serviettes
  • Cycle douche

Inconvénients
  • Son prix
  • Pilotable par télécommande mais pas connecté

Hudson Reed Arch

C’est un sèche-serviette mural à raccorder au système de chauffage dans l’air du temps avec son coloris gris anthracite ! Il reste assez compact (50 x 100 cm) mais puissant avec ses 933W. Les serviettes sèchent vite et la salle de bain aussi. Ce produit est garanti par la marque pendant 10 ans.

Notre avis sur le sèche-serviette Hudson Reech Arch

On aime son design élégant : il est aussi pratique qu’esthétique ! On apprécie également de pouvoir compter sur une garantie pour une telle durée ! Ce modèle est puissant et conviendra tout à fait pour une salle de bain de 10 mètres carrés environ !

Avantages
  • Puissant : plus de 900W
  • Design élégant
  • Coloris anthracite moderne
  • Chauffe rapide
  • Garantie de 10 ans
  • Pour un raccordement au chauffage central

Inconvénients
  • Livré sans les robinets

Avantages et inconvénients des sèche-serviettes

Avantages
  • Chauffe rapidement
  • Peut dans certains cas faire office de radiateur complémentaire
  • Design élégant pour certains modèles
  • Gain de place (plus besoin de support à serviette)

Inconvénients
  • Consommation énergétique parfois forte
  • En fonction des modèles, volume important
  • Ne suffit pas pour chauffer une pièce (sauf modèles conçus pour)

Les différents types de sèche-serviettes

En matière de sèche-serviette, il existe de nombreuses possibilités. Voici une petite liste énumérant les divers types de sèche-serviettes…

  • Le sèche-serviette électrique : c’est le type de sèche-serviette le plus répandu car il est facile à poser, à utiliser et à entretenir. Il fonctionne sur secteur et fonctionne donc à l’électricité. La résistance est chauffée et va fournir la chaleur désirée.
  • Le sèche-serviette à eau chaude : il est aussi très répandu car il est à la fois efficace et économie. En effet, il vient se brancher directement sur le système de chauffage existant et permet donc de ne pas trop consommer.
  • Le sèche-serviette mixte : il peut fonctionner soit à l’électricité (principalement l’été), soit via votre système de chauffage existant. C’est donc une combinaison des deux systèmes présentés juste avant.
  • Le sèche-serviette pivotant : il peut se tourner à 180° pour poser plus facilement les serviettes !
  • Le sèche-serviette à soufflerie : Il a la capacité de réchauffer les serviettes et une pièce très facilement mais a tendance à être un peu plus énergivore qu’un appareil classique.
  • Le sèche-serviette rayonnant : Le sèche-serviette chauffe la pièce et les serviettes par rayonnement infra-rouges et sa surface demeure très chaude.
  • Le sèche-serviette électrique à fluide : C’est ce qu’il vous faut pour obtenir une chaleur homogène dans une pièce. Il chauffe vite grâce au liquide qui chauffe dans l’appareil mais refroidit aussi un peu trop vite…
  • Le sèche-serviette à inertie sèche : Il a le vent en poupe car il permet de chauffer la pièce en chauffant une résistance qui va transmettre la chaleur au cœur de chauffe. Le cœur de chauffe va alors diffuser la chaleur à son tour. Les matériaux utilisés pour faire le cœur de chauffe varient : céramique, marbre ou encore pierre de lave pour ne citer qu’eux…

Que choisir : radiateur ou sèche-serviette ?

Cela va dépendre de vos attentes et besoins ! Si votre salle de bain dispose déjà d’un radiateur, inutile d’acheter un sèche-serviette trop puissant, vous pouvez vous contenter d’un sèche-serviette classique qui sèchera vos serviettes rapidement ! En revanche, si votre salle de bain ne dispose pas d’un radiateur, il va falloir trouver un sèche-serviette puissant qui fasse également radiateur pour chauffer à la fois les serviettes et votre pièce. Mais attention, tous les sèche-serviette ne sont pas conçus pour chauffer la pièce, il conviendra de choisir un modèle puissant et conçu pour faire radiateur et sèche-serviette (appareil 2 en 1). Le sèche-serviette présente l’avantage, en plus de chauffer les serviettes, de leur offrir un support sur lequel les poser, ce qui n’est pas toujours possible sur un radiateur. Les sèche-serviette peuvent être design, muraux ou non, à vous de voir en fonction aussi de la place dont vous disposez !

Comment bien choisir son sèche-serviette ?

Le choix d’un sèche-serviette est important car il dépend de nombreux facteurs dont par exemple : la taille de la pièce, le mode de chauffe de la maison, l’espace dont vous disposez ou encore l’utilisation prévue (sèche serviette ou radiateur + sèche-serviettes). Il conviendra aussi de comparer certains critères importants. Voici une liste non exhaustive des points à vérifier avant achat.

Le prix

Tous les sèche-serviette n’ont pas les mêmes prix en fonction du type de sèche-serviette mais aussi de la marque et des fonctionnalités de chaque modèle. Globalement les prix sont compris entre 200 et 600 euros pour des modèles électriques (mais on en trouve à plus et moins cher aussi). Pour un sèche-serviette à eau chaude, il faudra débourser à peu près le même prix. Attention plus l’appareil est puissant, plus il est cher en règle générale.

La marque

Elle permet d’avoir un minimum de garantie sur la qualité du produit. En général, les marques reconnues disposent aussi d’un bon SAV et de pièces de rechange en cas de besoin.

La garantie

Il vaut mieux en avoir une même si elle n’est pas obligatoire. La garantie peut s’étendre de 6 mois à 24 mois en fonction des marques et modèles. Cela vous permettra d’être un peu plus serein lors de l’achat.

La puissance

Elle va dépendre de vos besoins et de la taille de votre pièce. Pour un sèche-serviette classique qui n’aura pour fonction que de chauffer les serviettes, il faudra compter environ 90/100W par mètre carré. Ce qui donne un sèche-serviette de 1000W environ pour une pièce de 10 mètres carrés. Par contre pour les appareils 2 en 1 (radiateur + sèche-serviette), il faudra compter plutôt entre 150 et 200 W par mètre carré. Ce qui donne un sèche-serviette d’au moins 1500W pour une pièce de 10 mètres carrés. Plus l’appareil est puissance, plus il chauffera la pièce et les serviettes efficacement. Faites le calcul en fonction de la taille de votre salle de bain !

La consommation énergétique

Elle va de pair avec la puissance : plus l’appareil est puissant, plus il consomme de l’énergie. Prenez de préférence un sèche-serviette de classe énergétique A.

La taille du sèche-serviette

Elle va dépendre de la taille de votre pièce et de vos besoins : plus l’appareil est grand plus il peut porter de serviettes, mais plus il prend de place… A vous de choisir !

Le design

Il y en a pour tous les goûts : les couleurs sont variées (blanc, noir, anthracite et même couleurs !) et les formes aussi : petit rectangle, grand rectangle avec plusieurs barres ou non… A poser au mur ou au sol, côté design, vous n’aurez que l’embarras du choix.

Les matériaux

On retrouve des sèche-serviettes en aluminium qui présentent l’avantage d’être légers, en inox pour le côté design (couleur chrome) ou encore l’acier utilisé pour les modèles de couleur en général et pour sa chauffe rapide.

Les fonctionnalités (thermostat réglable…)

Tous les sèche-serviette ne disposent pas des mêmes fonctionnalités. Voici les principales

  • Le thermostat : il permet de savoir quelle est la température de chauffe et d’ajuster au besoin (presque tous les modèles disposent maintenant du thermostat).
  • La minuterie : elle permet d’économiser de l’énergie car le sèche-serviette s’arrête au moment où vous l’avez décidé. Il existe aussi le mode eco qui permet de diffuser une chaleur douce sans trop consommer.
  • Le programmateur : il permet de sélectionner les plages de chauffe, c’est écologique, économique et ça permet de pouvoir avoir sa serviette prête quand on arrive !
  • Connecté ou non : Certains modèles disposent du fil pilote qui permet de contrôler à distance son sèche-serviette via une appli sur smartphone. Vous pouvez aussi piloter à distance le sèche-serviette via un programmateur commun aux autres éléments de chauffage de la maison. Cette fonctionnalité reste assez onéreuse.
  • Le mode soufflerie : pour sécher votre serviette rapidement
  • Le mode hors-gel : permet de s’assurer que la température de votre salle de bain ne descende pas sous les 5°C, ce mode est valable principalement quand on quitte sa maison pour quelques jours.

Le type de sèche serviette

Nous l’avons vu, il existe de nombreux types de sèche-serviette. Il conviendra alors de faire son choix en fonction de votre salle de bain, système de chauffage et de vos attentes… Alors que ce soit un sèche-serviette électrique, à eau chaude, mixte, soufflant ou encore à inertie sèche, le sèche-serviette aura ses propres atouts !

La sécurité

Pour éviter des problèmes, il est toujours conseillé de choisir un sèche-serviette aux normes CE ou NF et qui répondent à des normes en termes de sécurité.

Les meilleures ventes de sèche serviettes en décembre 2020

Conclusion

Il convient de choisir un sèche-serviette qui corresponde à vos besoins mais aussi à votre habitat : consommation énergétique, choix du fonctionnement, coloris… A vous de choisir !

Enable registration in settings - general